Le sablage sur béton

Le sablage permet d’augmenter d’environ 50 % les propriétés d’adhésion initiales par rapport à un dégraissage seul. La plus forte amélioration s’obtient par sablage au silicate. Les billes de verre augmentent aussi l’adhésion, mais dans une moindre mesure .
Le sablage au quartz est vivement déconseillé étant donné les risques cancérigènes.


Il y a trois type de sablage sur béton, selon le rendu souhaité. Le premier est le sablage léger. Il s'agit d'un simple balayage de la surface afin d'enlever la couche d'impureté. Le deuxième est le sablage moyen. Le béton sera davantage creusé et laissera apparaître une partie des cailloux mêlés au béton. Le troisième est le sablage grossier. Il permettra d'uniformiser une surface dans le cas où le béton aurait des différences de niveau.  Grâce à ce type de sablage, les cailloux dans le béton seront nettement plus visibles qu'avec un sablage moyen.


L’abrasif le plus utilisé est le silicate. Les grains, de taille variable (env. 80 μm (micro-sablage) à (>700 μm (sablage)), ont les arrêtes vives et sont très durs. La granulométrie et le diamètre influencent les propriétés du résultat ( rugueux, lisse…). Certaines entreprises minimisent cependant cette influence pour des raisons de coût. Dans notre cas nous appellerons sablage l’utilisation d’un grain grossier idéal pour les surfaces en email, murs, fer…



Témoignages

L’entreprise Sateb a fourni un travail de qualité et nous a donné d’excellents conseils. Nous ne pouvons que la recommander.

Famille G.